Mes

La Villa Eilenroc du Cap d'Antibes

Eilenroc est l'anagramme de Cornélie, épouse d'un riche hollandais qui fit construire cette luxueuse résidence entre 1860 et 1867. En 1873, la propriété est vendue au riche écossais James Wyllie qui la revend à différents couples dont le dernier sera le couple américain Beaumont en 1927. En 1982 Madame Hélène Beaumont lègue sa propriété à la ville d'Antibes sous condition de créer une "fondation Beaumont" destinée à gérer et exploiter ce patrimoine et d'ouvrir le parc au public avec oliveraie et roseraie de 1000 plants.