Mes

Antibes, ma ville ...

Il est temps de mettre des photos d'Antibes... mais entre la mer bleu azur et les montagnes enneigées, les plages, les ports, la vieille ville, parcs et monuments... les albums photos sont trop garnis, un choix est à faire ...

Catégories

  • Le Nomade

    Acquis par la ville d'Antibes, le grand "Nomade", du Sculpteur Jaume Plensa, domine le port (la statue fait 8 mètres de haut).

    Cette statue monumentale, assise sur les remparts d'Antibes, le regard imaginaire est plongé vers l'immensité de la Méditerranée. Gigantesque figure de proue du bastion Saint-Jaume, le nomade est une composition qui laisse passer la lumière par toutes ses lettres blanches.

  • Le Fort Carré

    Le fort carré est un fort militaire construit sous le règne d'Henri II au XVIème siècle. Il se situe sur la presqu'île Saint-Roch à Antibes, au bord de la route du bord de mer et est construit sur un rocher s'élevant à 26m au dessus de la mer. 

  • Les plages

    au choix : Plages de galets, plages de sable, criques du Cap d'Antibes (à l'écart de la foule ...) véritable paradis où que l'on soit ; face à la vieille ville, face à l'Estérel ou face aux Alpes ... et la mer toujours bleu azur !

  • Les ports

    5 ports de charme à Antibes, du plus petit au plus grand ... Port de l'Olivette, Port de La Salis, Port du Croûton, Port Gallice et Port Vauban, le plus grand port de plaisance en tonnage de la méditerranée et le seul port à accueillir les yachts de plus de 150m. Le Kingdom 5 du Prince Al-Walid d'Arabie Saoudite y est régulièrement amarré à l'entrée du port et le monarque verse quotidiennement 3013€ !  

  • Remparts, Bastion et musées ...

    La vieille ville d'Antibes est depuis le XVIIème siècle entourée de solides remparts dus aux fortifications de Vauban. Le Bastion construit pour la défense d'Antibes abrite désormais le Musée d'Archéologie.

  • La Villa Eilenroc du Cap d'Antibes

    Eilenroc est l'anagramme de Cornélie, épouse d'un riche hollandais qui fit construire cette luxueuse résidence entre 1860 et 1867. En 1873, la propriété est vendue au riche écossais James Wyllie qui la revend à différents couples dont le dernier sera le couple américain Beaumont en 1927. En 1982 Madame Hélène Beaumont lègue sa propriété à la ville d'Antibes sous condition de créer une "fondation Beaumont" destinée à gérer et exploiter ce patrimoine et d'ouvrir le parc au public avec oliveraie et roseraie de 1000 plants.